Notre Historique



À propos du Grillon

Après avoir été tour à tour capitale de la Provence, siège de la cour du roi René puis d'un parlement provincial, Aix se vit reléguée au rôle de simple sous-préfecture au début du XIXe siècle.

Son développement s'en ressentit : il y a un siècle, en 1896, elle ne comptait que 28 357 habitants.

Elle apparaissait alors comme une magnifique petite ville serrée autour des clochers de Saint-Sauveur, Saint-Jean de Malte et La Madeleine.

Si elle avait perdu son rôle politique d'autrefois, elle continuait d'être prospère, en adoptant un rythme paisible à l'écart des grands réseaux ferroviaires. Certains esprits osèrent la comparer à une " belle endormie " ou à une , capitale au bois dormant.

D'autres s'insurgèrent contre cette image peu flatteuse comme le fit Félix Regamey en 1897 : " Aix, ville morte ! ... Non pas ! Calme, apaisée, charmante, à l'abri du mistral et ne demandant qu'à vivre. "

Des hommes de lettres, et non des moindres, depuis Stendhal jusqu'à Emile Henriot, s'étaient également plu à opposer Aix la méditative à la turbulente Marseille.

En feuilletant les rarissimes photographies conservées, il nous est donné de flâner longuement sous les ombrages du cours Mirabeau, puis, empruntant la rue Thiers et le marché des Prêcheurs, de s'en aller dans le "Vieil Aix". Après les voies étroites et animées des Cordeliers ou des Chapeliers, en voici d'autres plus solennelles comme les cours Sextius et Victor-Hugo.

Durant cette promenade pédestre, la chaussée appartient encore aux piétons, même s'ils doivent s'écarter pour laisser place aux attelages hippomobiles et à de pétaradantes voitures), on croise des citadins portant chapeaux melon et canotiers, les étudiants coiffés de la traditionnelle faluche, des ménagères avec leur arrosoir aux abords des fontaines et quelques pioupious, désœuvrés retournant vers leur casernement. On imagine sans peine Paul Cézanne jetant un regard courroucé sur le bruyant tramway électrique assurant la ligne Marseille-Aix jusqu'au terminus de la place Forbin.


Passé


Présent


Horaires

OUVERTURE DU CAFE

Tous les jours

6h00 - 02h00

OUVERTURE DE LA BRASSERIE

11h00 - 15h00

19h00 - 00h00

OUVERTURE DU SNACK

Tous les jours

11h00 - 00h00

Galerie

Contact

Adresse

49, Cours Mirabeau

13100 - Aix-en-Provence

Téléphone

Tél: (+33) 04 42 27 58 81

Fax: (+33) 04 42 27 14 35

Email

contact@cafelegrillon.com

Loading...